Le cumul activité-retraite

Le cumul activité-retraite, qu'est-ce-que c'est ?

Ce dispositif permet à une personne retraitée d'exercer une activité professionnelle et de percevoir sa retraite.

Il existe deux situations :

  • Le cumul intégral qui vous permet de percevoir sans limitation votre retraite et vos revenus professionnels (conditions ci-dessous ou dans le dépliant dédié)
  • Le cumul plafonné lorsque vous ne pouvez pas être en cumul intégral. Il vous permet de percevoir votre retraite et vos revenus professionnels, en respectant un plafond à ne pas dépasser (43 992 € en 2023)

Règles générales

Plus de détails sur l'attribution du cumul intégral ou cumul réglementé dans le dépliant "Le cumul activité-retraite".

Depuis la réforme des retraites 2023, le cumul activité-retraite intégral crée de nouveaux droits, calculés sur la base des mêmes règles que la première pension (régime de base)

Org Chart

Le cumul intégral

Quel est l'impact du cumul activité-retraite intégral sur ma retraite du régime de base ?

Travailler après la date d'effet de votre retraite vous procurera des droits supplémentaires.

  1. Vous percevez une première pension de retraite, dont le montant est fixe.
  2. Vous obtenez des points supplémentaires pour le calcul de votre seconde pension du régime de base

  3.  Lorsque votre seconde pension vous sera versée, son montant se cumulera avec celui de votre première pension du régime de base. Au total, vous percevrez une retraite plus élevée.

Quelles sont les conditions pour exercer sous cumul intégral ?

  • Bénéficier de sa retraite de base à partir de l’âge légal avec la totalité des trimestres nécessaires selon la génération ou à 67 ans (taux plein)
  • Et Bénéficier de l’ensemble de ses retraites de base et complémentaires, tous régimes de retraite confondus (sauf les retraites dont vous ne bénéficiez pas encore en raison d’une décote)

A quel âge puis-je en bénéficier ?

A partir de 62, 63 ou 64 ans selon votre année de naissance
(= à partir de l'âge légal selon votre génération)

Dois-je respecter une limite de revenus?

Non, vous n'avez pas de plafond de revenus à respecter en cumul intégral

Comment seront calculées mes cotisations ?

  • Régime de Base : La cotisation du Régime de Base est calculée en pourcentage des derniers revenus déclarés (calcul identique à vos cotisations antérieures au cumul). Toutefois, la cotisation ne peut être inférieure à 431 € en 2024 (même en cas de déficit). Les nouveaux droits validés sont calculés en fonction des cotisations versées.
  • Régime Complémentaire : La cotisation forfaitaire (2 176 € en 2024) reste due, même si vous ne validez aucun nouveau droit dans ce régime. La cotisation proportionnelle du Régime Complémentaire n’est pas due
  • ASV : La cotisation (part forfaitaire et part proportionnelle) reste due, même si vous ne validez aucun nouveau droit dans ce régime.

  • Invalidité-décès : la cotisation forfaitaire reste due intégralement jusqu’au 1er jour du trimestre civil suivant vos 67 ans

A quelle date puis-je commencer à bénéficier du dispositif?

Au 1er janvier ou tous les 1ers jours de trimestres (1er avril, 1er juillet, 1er octobre)

Est-ce que je me constitue de nouveaux droits à la retraite en exerçant mon activité ?

Oui, pour le régime de base uniquement.
Vous continuez à acquérir des droits pour le régime de base en vue de l'attribution d'une seconde pension (du régime de base).

 Comment sera calculé ma seconde pension de retraite ?


Sont prises en compte les périodes pour lesquelles vous réglez des cotisations :

  • Tranche 1 : Minimum : 60 points par an / Maximum 525 points par an.
  • Tranche 2 : Minimum 0,6 points par an / Maximum 25 points par an

  • Total maximum : 3 620 points (5% du PASS) pour la totalité de vos années en cumul activité-retraite intégral. Au-delà de ce plafond, votre cumul ne vous donnera plus de droits supplémentaires à retraite

  • Aucune majoration ne pourra être accordée (pas de majoration de 10% pour 3 enfants par exemple)

Le montant de ma retraite sera-t-il stable ?

Oui, votre retraite est stable. Une seconde retraite s'ajoutera à la première.

Puis-je également percevoir mes retraites du régime complémentaire et de l'ASV?

Oui, c'est même nécessaire pour bénéficier du cumul intégral.

Je suis déjà en cumul activité-retraite ou je suis retraité depuis plusieurs années, puis-je bénéficier des nouvelles règles ?

  • Oui, si vous êtes déjà en cumul activité retraite intégral, cette mesure vous concerne. Vous avez acquis de nouveaux droits depuis le 1er janvier 2023.
  • Oui, si vous êtes retraité et que vous souhaitez reprendre une activité, vous pourrez cumuler de nouveaux droits à partir de votre date de reprise d’activité.

Par exemple :
• Léa est à la retraite depuis le 1er avril 2021. Elle est en cumul activité –retraite intégral. Depuis le 1er janvier 2023, elle a cumulé de nouveaux droits pour sa seconde pension du régime de base.
• Frédéric est à la retraite depuis le 1er juillet 2019 et a cessé son activité. Il décide de reprendre son activité libérale en décembre 2023, en cumul intégral. Il cumulera de nouveaux droits à partir de janvier 2024.

Puis-je exercer une autre activité simultanément?

Oui, si vous exercez une autre activité simultanément, vous pourrez également acquérir des droits dans l'autre régime de base concerné.

Vous devrez toutefois demander vos secondes pensions à la même date. Les droits sont perdus si les pensions ne sont pas demandées à la même date

Vais-je acquérir également de nouveaux droits auprès de mes autres retraites ?

Auprès de vos régimes de retraite de base :
  • Si vous exercez en cumul activité-retraite uniquement en libéral : Non, seule la retraite du régime de base Carpimko augmentera
  • Si vous exercez en cumul activité-retraite plusieurs activités simultanément (par exemple salarié et libéral) : Oui, vous obtiendrez des droits dans tous les régimes de base auprès desquels vous cotisez.

A noter : Afin de ne pas perdre vos droits à la retraite, vous devrez demander toutes vos secondes pensions à la même date, dans tous vos régimes de base. Les droits sont perdus si les pensions ne sont pas demandées à la même date

Auprès de vos régimes de retraite complémentaires  (exemple : complémentaire carpimko, asv, agirc-arrco etc.) :
  • Non, à ce jour, le cumul activité-retraite ne vous donne aucun droit supplémentaire dans les régimes complémentaires

Exemple 2023

Avec des revenus moyens, soit 32 569 € (montant des revenus moyens des affiliés en cumul en 2021) :
Cotisations Points acquis suite au cumul Montant de la seconde pension

6 358 € / an soit 529€/mois calculé comme suit :

  • Régime de base :
    • 1ère tranche : 2 680€
    • 2nd tranche : 609€
  • Régime complémentaire :
    • Forfaitaire : 1 944 €
    • Proportionnelle : 0€
  • Régime ASV :
    • Forfaitaire : 211 €
    • Proportionnelle : 52€
  • Régime invalidité-décès :
    • Forfaitaire : 862 €
  • Régime de base :  392,3 points/an
  • Valeur du point : 0,6076€
  • 1 an : 238€/an soit 19€/mois
  • 2 ans : 476€/an soit 39€/mois
  • 3 ans : 715€/an soit 59€/mois
  • 4 ans : 953 €/an soit 79€/mois
  • 5 ans : 1 192€/an soit 99,35€/mois
  • 6 ans : 1 430€/an soit 119€/mois

Exemple théorique, basé sur le montant des cotisations et des points 2023 pour l’ensemble de la carrière et des revenus à venir

Le cumul réglementé

Dans le cas où vous ne remplissez pas les conditions du cumul intégral, vous exercerez dans le cadre d’un cumul réglementé.

J'ai commencé le cumul réglementé au 1er avril, 1er juillet ou 1er octobre, quel est le montant du plafond à ne pas dépasser ?

Si vous êtes en situation de cumul réglementé pendant une partie de l’année, ce plafond ainsi que vos revenus sont proratisés pour le calcul du dépassement en fonction du nombre de trimestres en cumul réglementé.

Si vous passez du cumul réglementé au cumul intégral au cours de l'année, les trimestres concernés par le cumul intégral ne sont pas comptabilisés dans vos revenus sous cumul réglementé.

Je suis en cumul réglementé et le montant de ma pension de retraite a diminué, pourquoi ?


Si vos revenus dépassent le plafond autorisé (43992€ en 2023), le versement de votre retraite est suspendu ou réduit suite au contrôle réalisé chaque année par la CARPIMKO. Le contrôle des revenus d’une année N est effectué en fin d’année N+1 pour une suspension ou une réduction en début d'année N+2.

Vos démarches pour déclarer le cumul activité-retraite

Vous devez déclarer, via un formulaire en ligne, votre cumul activité-retraite via votre Espace Personnel de la CARPIMKO, rubrique "Je prépare ma retraite" ou "Je suis retraité" > Déclarer mon cumul activité-retraite :

  • En cas de poursuite d'activité : dans le mois qui suit l'attribution de votre pension de retraite
  • En cas de reprise d'activité : dans le mois suivant la date de reprise d'activité. (Vous devez également nous retourner la déclaration de reprise d'activité dans le même délai : Déclarer ma reprise d'activité).
Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?
Oui
Non
Les commentaires seront envoyés à Carpimko : en appuyant sur le bouton envoyer, vos commentaires seront utilisés pour améliorer les produits et services Carpimko.
Envoyer
Ignorer
Vous n'avez renseigné aucun commentaire
Nous vous remercions pour votre évaluation