Mes cotisations s'adaptent à mes revenus

Vous cotisez à quatre régimes obligatoires, dont les cotisations sont forfaitaires et/ou proportionnelles aux revenus.

Pour rappel :

  • Le régime de base : retraite (trimestres - points)
  • Le régime complémentaire : retraite (points)
  • L’ASV : retraite (points)
  • Le régime Invalidité-Décès : prévoyance


Régularisation de la cotisation du régime de base 2020

Une régularisation, calculée sur les revenus de l'année 2020, intervient lorsque les revenus sont définitivement connus.
Le recalcul des cotisations provisionnelles du Régime de Base 2021 et la régularisation 2020, en fonction des revenus 2020, interviendront, à partir de mai 2021, selon la date de votre déclaration de revenus 2020 à effectuer en ligne dès le mois d'avril, sur www.net-entreprises.fr

Vous avez été affilié en cours d'année ?

En cas de période d'affiliation inférieure à une année civile, le plafond prévu est réduit au prorata des trimestres d'affiliation :

Attention : Si vous ne communiquez pas vos revenus, le montant de la cotisation est calculé sur les revenus plafonnés (205 680 € soit 5 fois le plafond de la Sécurité Sociale). 

En arrêt de travail et pris en charge par le régime d’assurance invalidité, dois-je régler les cotisations ?

Si votre arrêt de travail se prolonge au-delà de 6 mois (chaque année) et que votre incapacité professionnelle totale est reconnue par le Médecin Conseil de la CARPIMKO, vous pouvez bénéficier d’une exonération des cotisations du régime de base, du régime complémentaire et du régime d’invalidité décès (à l’exception de l’ASV) sans incidence sur vos droits à la retraite.

Dans cette attente, vous pouvez solliciter, par écrit via votre Espace Personnel ou par courrier, la suspension de vos cotisations pour raisons de santé.

À l’inverse, si votre arrêt est d’une durée inférieure à 6 mois, vous serez redevable de l’intégralité des cotisations.